Quelle est la durée de vie moyenne des panneaux solaires photovoltaïques ?

Article publié le 14/08/2017

 

  • Durée de vie moyenne des panneaux solaires de plus en plus longue
  • Comment faire le bon choix d’un système photovoltaïque ?
  • Avantages d’un panneau solaire durable
  • Baisse de rendement au fil du temps
  • Astuces pour lutter contre la baisse de rendement des panneaux solaires
  • Astuces pour optimiser le rendement des panneaux solaires

       

       

      L’engouement pour les panneaux solaires n’est plus à démontrer. Les consommateurs se fient à cette énergie propre et gratuite pour réduire leurs dépenses. C’est aussi un geste à faire pour la protection de l’environnement. Toutefois, l’acquisition des matériels photovoltaïques et l’installation du système demande un investissement important. La rentabilité des panneaux solaires photovoltaïques dépend en grande partie de leur durée de vie. En effet, leur coût est amorti au maximum après 10 ans d’utilisation. Ainsi, l’électricité fournit après cette période sera totalement gratuite.

       

       

      S’informer sur la durée de vie d’un panneau solaire est tout à fait normal. L’installation de ce dispositif est un investissement important donc il vaut mieux être sûr avant de démarrer son projet. Que les consommateurs se rassurent ! Les panneaux solaires photovoltaïques sont conçus pour durer. Leur longévité tourne en moyenne autour 30 ans. Cela signifie que l’utilisateur bénéficie d’une énergie gratuite pendant au moins 20 ans après que le coût d’acquisition (prix + frais d’installation) soit amorti.

       

      30 ans de moyenne signifie également que certains panneaux vont durer plus de 30 ans tandis que d’autre moins. Plusieurs facteurs influent sur la durée de vie des panneaux : leur type (monocristallin, polycristallin, silicium amorphe), les conditions météorologiques auxquelles ils sont soumis (grêles, orages, neiges, etc.) et aussi et surtout la qualité du matériel. Pour être sûr d’obtenir des panneaux photovoltaïques durables, il faut se fier à des normes françaises ou européennes telles que le label AQPV, IEC ou SolarKeymark.

       

      À noter que des recherches et développements sont menés activement dans le domaine pour produire prochainement des modules solaires qui vont durer plus de 40 ans. Une chose est sûre, les produits très chers et qui ne durent que 10 à 15 ans des années 1990 sont désormais remplacés par des panneaux solaires moins chers, plus performants et qui durent plus de 25 ans.

       

       

      Il existe actuellement sur le marché diverses marques de panneaux solaires photovoltaïques issus de nombreux pays tels que la France, l’Allemagne, le Japon, la Chine ou l’Afrique du Sud. Face à cette prolifération, de nombreux utilisateurs se fient à la provenance des matériels et appliquent l’idée reçue comme quoi : « les marques européennes sont meilleurs que les marques asiatique », ou encore que « les produits allemands sont plus robustes que les français, et les japonais sont plus fiables que les chinois ». Il convient de mentionner que tous les fabricants veillent à la qualité de leurs produits pour pouvoir émerger de cette rude concurrence. En effet, comment attirer la clientèle dans un marché très ouvert quand la qualité de ses produits et services ne fait pas le poids face à ceux des concurrents ?

       

      Néanmoins, il y a toujours des panneaux solaires photovoltaïques qui valent plus que d’autres, qu’importe leur marque. Ainsi, pour être sûr de faire le bon choix, il faut se fier aux matériels labellisés et aux entreprises d’installation certifiées. Une fois encore, plusieurs normes ont été élaborées pour juger, contrôler et justifier la fiabilité de ces produits et services.

       

       

      Le soleil offre une énergie gratuite, propre et inépuisable. Se tourner vers cette alternative permet de réduire ses dépenses en énergie. Cela permet également d’être autonome par rapport aux producteurs des énergies fossiles (gaz, pétrole, essences, etc.) et nucléaires et aussi et surtout de préserver la planète contre l’émission des gaz à effet de serre. Au-delà de l’avantage économique, il y a d’autres effets positifs générés par des panneaux photovoltaïques durables.

       

       

      Auparavant, la garantie offerte par les fabricants des modules photovoltaïques ne dépassait jamais les 10 ans. Désormais, les consommateurs disposent d’une garantie de 25 ans. À noter qu’il existe deux types de garanties. Il y a tout d’abord la garantie de performance, la puissance fournie réellement doit être le même que celle annoncée. Il y a aussi la garantie produit. Dans cette dernière, citons entre la longévité, le manque de défaut de fabrication, etc. Pour bénéficier d’une installation solaire en toute sérénité, il faut exiger un procès verbal de mise en service signé en bonne et due forme par l’installateur.

       

       

      Il y a une grande différence entre un panneau qui dure 30 ans et un autre qui dure seulement 15 ans. Pour ce dernier, il faut refaire deux fois le processus de fabrication, ce qui implique une double consommation d’énergie de fabrication et une double utilisation de matériaux. Ainsi, plus un module solaire est durable, moins il génère d’impact environnemental. À noter également que les panneaux actuels sont entièrement recyclables.

       

       

       

       

      Le public s’inquiète également sur la baisse de rendement des panneaux solaires au fil de leur utilisation. Cette inquiétude est fondée étant donné que ces matériels tendent réellement à perdre leur performance après une dizaine d’année d’utilisation. La norme est actuellement une perte de puissance de 10 % après 12 ans de fonctionnement et une perte de puissance de 20 % après 25 ans. Concrètement, cela veut dire qu’une installation qui fournit 6,4 kWh/jour va désormais produire 5,76 kWh/jour au bout de 12 ans et 5,12 kWh au bout de 25 ans. Pour vérifier ces pertes, des études ont été menées sur des panneaux installés depuis plus de 25 ans. De ce côté encore, il faut se rassurer car les pertes sont largement inférieures à celles prévues. De ce fait, les utilisateurs de panneaux solaires peuvent espérer que leur installations vont fournir à peu près les mêmes courants dès le début de leur utilisation jusqu’à leur fin de vie. Il convient également de rappeler que les panneaux solaires disposent d’un point fort : ils n’ont pas besoins d’entretien important.

       

      Il ne faut pas oublier les autres composants de l’installation photovoltaïque. Le plus important reste toutefois l’onduleur. La durée de vie moyenne de celui-ci varie entre 8 à 12 ans.

       

       

      L’essentiel dans l’utilisation d’une installation solaire photovoltaïque reste l’autoconsommation. Produire la quantité d’électricité dont on a besoin permet d’avoir une autonomie en énergie et de faire de l’économie sur ses dépenses de la vie courante. Face à l’éventuel baisse de rendement, une solution s’offre à l’utilisateur. Il peut se lancer dans l’achat de panneau solaire qui produise une quantité d’électricité légèrement supérieure à ses besoins. À titre d’exemple, si le besoin journalier est de 8,6 kWh par jour, le mieux serait donc d’acquérir des panneaux qui fournissent 10 kWh et plus par jour. Cela offre trois avantages importants.

       

      Une astuce consiste également à combiner l’installation solaire avec une autre source d’énergie pour prévoir les problèmes comme la météo, l’insuffisance de production, etc. On peut se servir par exemple du réseau EDF comme fournisseur d’électricité d’appoint. Il est également possible d’utiliser une autre source comme le groupe électrogène ou l’éolienne. Et enfin, il y a la possibilité de se servir de panneaux solaires thermiques pour le chauffage et pour l’eau chaude sanitaire. C’est une solution intéressante dans les régions ensoleillés comme celles du sud de la France.