Les panneaux solaires photovoltaïques sont-ils rentables ?

Article publié le 18/07/2017

 

 

Les panneaux solaires photovoltaïques constituent une solution rentable et compétitive pour être autonome en matière d’électricité. De nombreuses résidences sont actuellement équipées de panneaux pour l’autoconsommation. Il convient toutefois de noter que la rentabilité de l’investissement sur les panneaux solaires augmente d’année en année grâce à trois facteurs. Tout d’abord, le prix d’une installation photovoltaïque diminue. Il y a aussi le fait que le prix de l’électricité augmente. L’évolution technologique va aussi mettre sur le marché des panneaux à haut rendement. Beaucoup se posent alors des questions concernant la réelle rentabilité des panneaux solaires photovoltaïques.

 

Du point de vue économique, l’achat de panneaux solaires photovoltaïques n’est rentable que si son prix de revient est moins cher que la valeur (évaluée au prix EDF) de la totalité de l’électricité qu’il fournit pendant sa durée de vie. Dans ce prix, il y a quelques points comme le prix d’achat, le coût d’installation et les frais divers.

Tous les panneaux solaires sont rentables. Selon le prix actuel, les dépenses de l’acquisition et l’installation sont amorties après 10 ans d’exploitation. Cela veut dire que les panneaux fournissent gratuitement de l’électricité durant les 10 à 15 dernières années de leur existence. De plus, le surplus d’électricité produite peut être revendu à EDF. Ceci permet donc de gagner des revenus supplémentaires. Avec un prix de 0,16 €/kWh acheté chez un fournisseur, un ménage moyen utilisant un compteur 6 kVA et consommant en moyenne 3 800 kWh/an peut économiser 608 € par an. L’économie est donc de 19 125 € en 25 ans, une somme qui n’est pas anodine. En déduisant le prix l’acquisition d’une installation photovoltaïque qui avoisine les 10 000 €, l’acquéreur gagne 5 200 € avec son dispositif.

La rentabilité est encore plus importante si on prend en compte le prix de revient des panneaux. En effet, il devient de moins en moins cher d’année en année. Il convient de noter que le prix de l’électricité des fournisseurs va augmenter de 40 % d’ici 8 ans selon les analystes. Rappelons qu’il y a aussi la prime à l’investissement et les aides financières qui réduisent les dépenses des propriétaires de panneaux. En parallèle, l’utilisation de panneaux photovoltaïques, qui sont des sources d’énergie propre, est bonne pour l’environnement.

 

Le propriétaire d’une installation photovoltaïque a le choix entre l’autoconsommation ou la revente de sa production. Dans le premier cas, il ne paie plus de facture d’électricité à condition qu’il arrive à produire l’équivalent de ses besoins. Dans le second cas, il continue à payer ses abonnements chez un fournisseur tandis que la revente lui offre un revenu supplémentaire. La question est de savoir laquelle des deux solutions est la plus rentable ?

Actuellement, la revente rapporte en moyenne 0,20 €/kWh tandis que l’abonnement à un fournisseur d’électricité coûte 0,16 €/kWh. Or, la revente nécessite des installations supplémentaires qui font augmenter la dépense d’acquisition. De plus, le tarif de la revente tend de plus en plus à diminuer. D’un côté, on constate que le tarif de l’achat de l’électricité tend à augmenter. Ainsi, il est plus rentable de se tourner vers l’autoconsommation. Il est toutefois possible de vendre l’éventuel surplus.

En se projetant dans un futur proche, l’autoconsommation est l’option la plus judicieuse car avec la hausse de tarification de l’électricité à venir. Mieux vaut se passer d’un fournisseur. Elle rend l’utilisateur plus autonome et l’utilisation de cette énergie propre fait de lui un éco-responsable. En outre, un arrêté tarifaire du 09 mai 2017 instaure une prime pour les solutions photovoltaïques en autoconsommation octroyée à des particuliers. Il s’agit d’une prime versée sur 5 ans, elle est calculée en fonction de la puissance de panneau installée. À titre d’exemple, une installation de 0 à 3 kWc recevra une prime de 400 €/kWc tandis qu’une installation de 3 à 9 kWc obtiendra une prime de 300 € /kWc. Ainsi, une installation de 2 kWc reçoit 800 € en 5 ans (160 €/an) et celle de 5 kWc obtient 1 500 € (300 €/an).

 

Pour inciter les consommateurs à se tourner vers l’énergie propre, l’Etat, par l’intermédiaire des collectivités territoriales et des organismes spécialisés, propose des aides financières à destination des particuliers qui désirent s’investir dans les panneaux solaires photovoltaïques. En effet, l’utilisation des énergies renouvelables offre non seulement des avantages écologiques, mais elle revêt un caractère hautement stratégique par rapport à l’épuisement des ressources. Citons entre autres le pétrole, le charbon ou encore le nucléaire. Voici les aides financières pour les panneaux solaires.

 

La prime à l’autoconsommation

Depuis mai 2017, l’Etat octroi une enveloppe financière d’aide aux particuliers qui décident de produire eux-mêmes l’électricité qu’ils ont besoin. La prime est offerte pendant 5 ans, c'est-à-dire qu’en une année, le propriétaire reçoit 1/5 de sa prime. Son montant dépend de la puissance de l’installation.

 

  • Installation d’une puissance de 0 à 3 kWc : une prime de 400 €/ kWc

  • Comprise en 3 et 9 kWc : 300 €/kWc

  • Comprise en 9 et 36 kWc : 200 €/ kWc

  • Comprise en 36 et 100 kWc : 100 €/kWc

 

Ainsi, une installation de 6 kWc permet de toucher 1 800 € de prime à l’investissement soit 360 € par an pendant 5 ans. De plus, le surplus d’électricité non consommé peut être vendu à 0,10 €/kWh.

Les subventions

Pour rappel, le crédit d’impôt pour l’installation de panneaux solaires photovoltaïques est supprimé depuis le 1er janvier 2014. Par contre, l’Agence nationale pour l’habitat (ANAH) octroie des subventions pour les foyers à revenus modestes et très modestes désireux d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique pour les logements anciens. Selon les conditions de ressources des ménages concernées, le montant de l’aide peut s’élever à 35 % ou 50 % du coût de travaux pour les propriétaires occupants et 25 % ou 35% pour les propriétaires bailleurs.

 

Actuellement, l’énergie solaire est très compétitive par rapport autres sources d’énergie alternatives et aux modes de productions standards des fournisseurs d’électricité. Mais selon une étude effectuée par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), la rentabilité du solaire sera encore plus bénéfique à partir de l’horizon 2020. Primo, la baisse du coût des composants de panneaux solaires de l’ordre de 35 % d’ici 2025. Comparé au prix actuel, cela fait gagner 3 500 € à l’acheteur. Secundo, il y a aussi l’augmentation progressive de prix de kilowattheure. Actuellement, le prix est de 0,16 € mais il peut atteindre 0,40 € voire même le double dans moins de 10 ans. Ainsi, la consommation annuelle d’un ménage moyen peut passer de 600 € par an à 1 500 €. Tertio, grâce au recherche & développement menée par les fabricants de panneau solaire, des panneaux de nouvelle génération vont prochainement voir le jour. Il s’agit de panneaux photovoltaïques à haut rendement. Ils offrent ainsi un meilleur rapport qualité/prix. Mieux encore, ils vont diminuer considérablement le nombre de panneaux nécessaires pour alimenter un foyer. D’après ces constatations, il est préférable de préparer sa reconversion vers l’utilisation de l’énergie solaire photovoltaïque.

 

 

Actualités sur l'energie photovoltaique et solaire