Comment entretient-on les panneaux solaires photovoltaïques ?

Article publié le 19/08/2017

 

 

Avec le développement des concepts d’énergie renouvelable et de protection de l’environnement, les énergies vertes ont de plus en plus de place auprès de la population mondiale. Elles sont mêmes devenues des objets tendances. Actuellement, l’utilisation des panneaux photovoltaïques fait partie de cette nouvelle mode de l’énergie. Ces produits se vendent comme du petit pain. Mais comment alors faire pour les entretenir ?

 

 

Depuis une dizaine d’années, la technologie utilisée sur les panneaux photovoltaïques a beaucoup évolué. Ces derniers sont devenus très robustes et plus fiables que les anciennes versions. Théoriquement, ces produits ne nécessitent pas des entretiens trop fréquents et encore moins des contrôles sur le court terme. Néanmoins, ils sont constamment exposés à l’air extérieur et aux différents climats. Par conséquent, il se peut que des entretiens, des nettoyages et des contrôles doivent se faire pour les maintenir opérationnel et pour les garder dans leur forme optimale le plus longtemps possible.

 

Le constat est simple sur ce genre de produits. Ils sont soumis directement à leur environnement. Par conséquent, sans entretien, ils perdent en termes de fiabilité et de rendement. Souvent, les propriétaires pensent que l’eau de pluie suffit pour enlever les saletés sur leur panneau. C’est une véritable erreur et un bluff marketing utilisé par les commerciaux lors des ventes. En effet, selon les dernières études, ce genre de matériels se dégrade en termes de potentialité avec le temps lorsqu’ils ne sont pas entretenus.

 

Les résultats montrent aussi que les baisses de rendement sont très importantes au bout des cinq premières années. Les causes les plus récurrentes à cette dégradation sont les impuretés présentes dans l’atmosphère comme les pollens ou les poussières par exemple. Ces impuretés créent de la crasse. Lorsque cette dernière s’accumule avec le temps, elle devient quasiment impossible à enlever. Les professionnels de ce genre d’installation préconisent alors des contrôles systématiques ainsi que des nettoyages réguliers.

 

Les propriétaires de ce genre de produit doivent savoir qu’il est fortement conseillé de faire des contrôles périodiques. Les dernières normes de construction imposent la mise en place de compteur de puissance sur les panneaux photovoltaïques. Ces compteurs permettent ainsi de vérifier le rendement de ces appareils et de noter de possibles dysfonctionnements. Lorsque des pertes importantes sont constatées au niveau de ce dispositif, des entretiens ou au moins des contrôles doivent être entrepris. Le matériel doit être à contrôler à 100% pour pouvoir délivrer le maximum d’énergie ou du moins la puissance optimale qu’il doit délivrer.

 

Théoriquement, les entretiens sur ce type de produits sont très simples. Ces opérations se résument le plus souvent dans le nettoyage des saletés qui s’accumulent sur les toits. De l’eau froide suffit pour laver les plaques. Cependant, les professionnels de ce secteur conseillent de ne pas utiliser de l’eau qui soit trop froide afin d’éviter les chocs thermiques entre les éléments en cas de forte température externe.

 

 

Comme il a été déjà précisé ci-haut, pour éviter les chocs thermiques, il est fortement conseillé d’utiliser une eau qui ne soit pas trop froide. Cependant, pour ne pas détruire les panneaux, de l’eau chaude est aussi déconseillée. L’utilisation d’une eau calcaire ou avec des produits non homologués sur les panneaux solaires sont à proscrire. En effet, non seulement ces produits peuvent altérer les micros produits incrustés sur chaque panneau mais ils peuvent aussi diminuer leur rendement. Le résultat sera de réduire de manière considérable les productions en énergie de ces matériels. Dans le commerce, des produits de nettoyage sont proposés. Il faudra voir quels sont ceux qui seront les plus adaptés pour les panneaux photovoltaïques utilisés.

 

Lorsqu’il est question d’entretenir les panneaux, il est important de savoir que ces matériels sont assez sensibles. Mis à part le choc thermique qui pourrait découler d’un lavage à l’eau, d’autres précautions sont ainsi à prendre. Tout d’abord, le nettoyeur ne devra pas trop s’appuyer sur les plaques solaires. Ils risquent de tomber en miettes sous la pression du poids d’un homme du fait de leur structure interne particulière. Ensuite, il ne faudra pas utiliser des matériaux de nettoyage qui risqueraient de provoquer des rayures sur les panneaux. Les raclettes en plastique sont donc à éviter. Les professionnels du nettoyage industriel préconisent par exemple des raclettes avec des embouts très souples ou encore des mouilleurs spécifiques pour les panneaux photovoltaïques. Enfin, l’utilisation de produits abrasifs est fortement déconseillée. Les panneaux solaires s’altèrent très vite au contact de ces produits.

 

 

L’autre difficulté qui peut se présenter dans l’entretien d’un panneau photovoltaïque est le travail en hauteur. Travailler dans ces conditions particulières nécessite certaines compétences sans quoi le danger peut être omniprésent. Tomber du haut d’un toit peut-être fatal dans la majorité des cas.

 

Dans la plupart des cas, les panneaux photovoltaïques sont placés en hauteur ou au niveau des toits. Les nettoyer nécessite par conséquent des précautions particulières. En premier lieu, il faudra savoir s’assurer par un système de cordage pour éviter de tomber. L’utilisation de harnais et de système de sécurité n’est pas un superflu. En second lieu, les professionnels de l’escalade conseillent de ne pas travailler en solitaire lors de ce type d’entretien. La présence d’un binôme permettra de garantir le cordage et d’aider en cas de besoin. En dernier lieu, pour travailler en hauteur il faudra faire attention à ses matériels de nettoyage. En effet, s’ils venaient à tomber, ils causeront des dommages certains aux personnes qui se trouvent en dessous.

 

 

Il n’y a pas que les plaques sur ce genre de dispositifs. D’autres éléments font partie intégrantes de ces équipements. Pour l’onduleur par exemple, l’entretien est régulier et est annuel. Cela permettra d’assurer une optimisation des performances de l’appareil. Pour ce qui est des entrées d’air ou des ventilateurs, le propriétaire devra vérifier que le système de refroidissement est efficace et qu’il n’y a pas d’échauffement trop important dans l’ensemble. Et enfin, le système d’affichage est aussi à vérifier de manière périodique. Les différents témoins ainsi que les écrans doivent être nettoyés. Leur fonctionnalité doit être vérifiée par le biais de contrôle ou de test systématique.

 

 

L’entretien des panneaux solaires est considéré comme facile au premier abord. Cependant, les quelques spécificités de cette procédure et le danger inhérent à des activités en hauteur nécessitent de faire appel à des professionnels. Sur des toitures qui ont une pente trop importante ou sur des panneaux qui ont un accès difficile, le recours à un professionnel est plus qu’une nécessité. Certains fournisseurs de ces équipements proposent de faire eux-mêmes les travaux d’entretien.

 

L’avantage avec ce genre de prestation est de permettre que des diagnostics soient faits en même temps que le nettoyage des appareils. Ils peuvent détecter d’éventuelles pannes sur leur système et proposer par la même occasion les réparations adéquates. Pour avoir le meilleur professionnel, il est désormais possible d’aller sur des comparateurs, de voir sur les forums les travaux de certains professionnels ou encore de demander directement des devis gratuits. Il convient toutefois à chacun de choisir s’il veut ou non faire appel à un professionnel.