C’est quoi un groupe électrogène ?

Article publié le 29/11/2017

 

 

Un groupe électrogène est un dispositif autonome de production d’électricité. Il est capable de fournir du courant en tout temps et en toute heure. Il est utile là où le réseau de distribution électrique est absent ou pour pallier une coupure d’alimentation.

 

La fonctionnalité du groupe électrogène réside dans son autonomie. En effet, en choisissant le groupe capable de fournir ses besoins, un particulier ou une entreprise peut produire lui-même l’électricité dont il a besoin pour son foyer ou pour ses activités. Mais en règle générale, le groupe électrogène est utilisé soit en alternative pour les zones enclavées, soit en dispositif de secours pour les établissements sensibles. Voici un résumé de son utilisation :

Autoconsommation 

Il est utilisé en vue d’une indépendance énergétique. Dans les DOM-TOM, dans les Antilles, les Caraïbes et en Afrique où le réseau de distribution ne couvre pas tout le territoire et où la coupure d’électricité est fréquente, beaucoup de foyer se dotent d’un groupe électrogène. C’est pour leurs propres consommations. Presque tous les établissements hôtelières (bungalows, hôtels, lodges, chambres d’hôtes, etc.) l’utilisent pour leur propre fonctionnement.

Autonomie en électricité 

Utilisé quand le raccordement au réseau est impossible, il s’agit de dispositif d’appoint. C’est le cas pour les camping-cars ou chez les caravaniers qui changent fréquemment d’endroit pour s’installer. Il y a aussi le groupe électrogène pour bateau qui alimente les embarcations de plaisance comme les péniches. La présence de groupe électrogène sur les péniches leur permet de fournir le maximum de confort à leurs clients (cabine avec TV, chargeurs pour appareil mobile, éclairage, etc.).

Dispositif de secours 

Le groupe électrogène est ici utilisé en cas de coupure d’électricité. Tous les établissements sensibles s’équipent de ce dispositif pour des raisons de sécurité, de productivité ou pour une urgence vitale. Sont obligés d’en posséder les établissements médicaux (hôpitaux, cliniques, cabinets dentaires, etc.), les banques, les aéroports, les hébergeurs Web. Il en est le cas pour toutes entreprises dont la coupure de courant pourrait engendrer beaucoup de perte. Dans ce cas, le groupe électrogène est généralement le plus utilisé.

 

En dehors des cas précédemment cités dans l’utilité du groupe électrogène, en posséder un présente de nombreux autres avantages pour un particulier. Capable de fournir de l’électricité pendant quelques heures, il est utile pour des utilisations ponctuelles.

Secours indéniable pendant les intempéries ou un problème de réseau 

Garder un groupe électrogène dans le garage s’avère être une très bonne idée en cas de problème d’alimentation chez soi. C’est le cas par exemple quand il y a une perturbation à cause des intempéries ou d’autres problèmes avant compteur. C’est très utile surtout pour ceux qui ont des enfants en bas âge, ceux qui maintiennent à domicile une personne dépendante utilisant un lit médicalisé. Il en est de même pour ceux qui ne veulent ne pas gâcher leur fête pour un simple problème d’interruption d’alimentation.

Travailler avec des appareils électriques loin d’une source de courant 

Le groupe électrogène est très pratique quand il s’agit de travailler dans un chantier, de bricoler loin de sa maison ou de travailler dans son champ ou dans son jardin avec des appareils électriques (outillages de jardin ou outils de bricolage). C’est donc la source idéale quand on est loin d’une prise de secteur. Dans ce cas, il faut choisir un groupe électrogène portatif et léger.

 

Le fonctionnement d’un groupe électrogène est simple. La plupart est constitué d’un moteur thermique alimenté par des carburants (essence, gazole, gaz naturel, fuel lourd, biocarburant). Il produit de l’électricité grâce un générateur contenant un rotor. Ce dernier est une dynamo qui produit un courant continu ou un alternateur qui produit un courant alternatif. Pour ce faire, le moteur entraîne l’alternateur dans un mouvement rotatif. Le rotor tourne autour d’un stator contenant un circuit magnétique. Ce mouvement crée alors un champ magnétique. Le flux magnétique obtenu est transformé par le stator en énergie électrique.

Les groupes électrogènes sont composés de trois parties : le moteur, l’alternateur et l’armoire de contrôle. Ils sont de poids et de taille différents selon leur type. Voici les caractéristiques techniques d’un groupe électrogène.

Alternateur 

C’est la pièce essentielle du dispositif. Il est constitué d’un rotor dont la puissance est exprimée en kilowattheure (KW).

Moteur 

Son rôle est d’actionner le rotor. Il est alimenté par de l’énergie fossile ou parfois avec des carburants bio comme l’éthanol. La puissance du moteur est exprimée en chevaux (CV) et elle est souvent le double de celui d’un alternateur. Exemple : il faut un moteur de 6 CV pour un générateur de 3 KW.

Type d’énergie 

La majeure partie des groupes électrogène fonctionne avec un moteur diesel, c'est-à-dire fonctionnant avec du gas-oil. C’est plus économique. Il y a aussi ceux qui fonctionnent avec de l’essence sans plomb (l’odeur d’essence est un peu incommodant) et d’autres avec du gaz (pas très pratique en Europe à cause du prix du gaz). Enfin, il y a ceux qui fonctionnent avec du fuel lourd, ceux sont des groupes électrogènes fixes de grande taille qui peuvent alimenter un grand usine ou une ville entière.

Puissance 

La puissance apparente du groupe électrogène est en Voltampère (Va) Kilo-voltampère (kVa). C’est la tension en Volt multipliée par l’intensité en Ampère. La multiplication de l’intensité avec la tension donne théoriquement la puissance active (consommable) exprimée en Wattheure (W) ou Kilowattheure (kW). Mais il a ce qu’on appelle le facteur puissance appelé cosinus phi qui évite de faire tourner le générateur à son maximum. Le cos phi est un chiffre compris entre 0 et 1. Ainsi, un groupe de 3 kVa ayant un cos phi de 0,8 peut donc fournir 2,4 kW (2 800 W).

Fréquence 

La fréquence est exprimée en Hertz (Hz). Elle est importante car les installations électriques de chaque pays utilisent des fréquences différentes. En France et en Europe, la norme utilisée est de 50 Hz tandis qu’aux États-Unis, le standard est de 60 Hz.

Technologie classique et Inverter 

La technologie classique utilise le condensateur ou l’AVR pour corriger la qualité du courant qui varie en fonction du régime moteur et de l’alternateur. La plupart ne sont pas adaptés aux appareils sensibles comme le PC et les TV à plasma. La technologie Inverter corrige électroniquement les variations provoquées par le moteur et l’alternateur afin d’offrir un courant sinusoïdal parfait avec une tension bien stable.

Monophasé et triphasé 

Le monophasé est utilisé pour les branchements avec une seule phase et un neutre, celui constitué par un fil noir (ou rouge) pour la phase et bleu pour le neutre. Il est adapté pour tous les types d’appareils électroménagers avec une tension de 220/230V.

Le triphasé, quant à lui, présente 4 fils électriques : 3 phases et un neutre. Il est utilisé pour des appareils professionnels fonctionnant en 400 V.

 

Le choix d’un groupe électrogène doit se faire en fonction des besoins et de la sensibilité des appareils. Pour trouver le groupe électrogène convenable, il faut lire attentivement les caractéristiques techniques de l’appareil et s’attarder sur des critères comme la puissance, la tension, la fréquence et la phase. Pour les particuliers, le poids et le type d’énergie consommée sont des critères déterminant.